Accueil>Cadre de vie>Economie, commerce, artisanat>Zones d'Activités Economiques

La municipalité hyéroise a pour ambition de renforcer l’attractivité de la ville à travers de nouvelles zones d’activités économiques (ZAE). Son objectif principal étant la création d’entreprises et d’emplois.

Force de proposition

 Photo de la ZAE Saint-Gervais

Les zones d'activités économiques relèvent de la compétence "Développement économique" de la communauté d'agglomération Toulon Provence Méditerranée (TPM).

Les efforts de l'équipe municipale doivent donc porter sur des propositions de projets structurants et ambitieux pour la ville, tout en s’intégrant au développement de l’agglomération.

Deux axes d’action principaux peuvent être dégagés autour de la problématique des Zones d'activités économiques (ZAE) :

    • Une organisation de l’espace économique déterminant des localisations préférentielles pour certaines activités génératrices de plus-value économique,
    • Une amélioration de la qualité des zones d’activités existantes, en proposant des aménagements (voirie, stationnement, signalisation) ou des extensions de zones.

Conseil communautaire et conseil municipal ont acté le transfert de 9 ZAE à la communauté d’agglomération. Il s'agit des zones du Roubaud, Recense (dit Pôle Santé), Saint-Martin, Saint-Gervais, Palyvestre, Rougières, aérodrome, Salins et Bergerie.

La Ville a déterminé une stratégie de développement pour quatre d'entre elles.

Roubaud

Une zone d'une superficie de 25 ha et une idée directrice : le développement d’une activité commerciale maîtrisée non concurrentielle, couplé à un développement tertiaire ambitieux.

Trois axes de développement sont possibles : établir une répartition entre activités commerciales et tertiaires, faire du Roubaud une vitrine attractive de l’activité économique hyéroise, et coordonner son développement avec la revitalisation du centre-ville.

Pôle Santé

L'hôpital d'Hyères.Une zone d'une superficie de 4,2 ha et un but: la création d'activités liées à la notion de service à la personne.

Trois axes de développement sont possibles : la formation, un plateau médicalisé avec des activités complémentaires à celle de l’hôpital, et un hôtel d’entreprises qui mettrait à disposition des locaux et donnerait accès à des plateformes technologiques à des entreprises souhaitant s’implanter.

Saint-Martin

 Entrée de la ZI Saint-Martin Une zone d'une superficie de 14 ha et une idée directrice : structurer cette ZAE "historique" d’Hyères représentant 85 entreprises et 2 000 emplois.

Trois axes de développement sont possibles : une montée en gamme de l'activité bâtiment et travaux publics (la plus représentée avec plus de 30 entreprises, soit plus de 40% de la ZAE) en travaillant sur l’éco-environnement, un accent mis sur la communication, la signalétique et surtout 10 ha pour répondre à la demande et pour rendre cette ZAE plus attractive.

Saint-Gervais

 Entrée de la ZAE Saint-GervaisUne zone d'une superficie de 16 ha et une orientation: le renforcement du pôle agricole/horticole existant, tout en facilitant l'implantation de nouvelles activités créatrices de plus-value économique.

Trois axes de développement sont ici possibles : un pôle de recherche (laboratoire végétal méditerranéen), le soutien à l'activité  logistique (modes d’approvisionnement, de stockage) et l’implantation de sièges d’entreprises agricoles et de services (aide à la personne).

Perspectives

Hyères poursuit la phase opérationnelle et travaille avec la communauté d'agglomération sur les programmes d’aménagement de voirie des ZAE, le programme de maîtrise foncière de TPM pour ces zones et la création d’un comité d’agrément d’implantation afin d’étudier toutes les demandes.

La Ville a engagé un important travail de dynamisation sur ces secteurs.

Le Conseil Régional a été saisi pour envisager l'installation d'un Centre d’Ergothéraphie–Psychomotricité sur Hyères. La Ville étudie également la possibilité de destiner certains de ses terrains, comme le terrain dit des "anciens abattoirs" à La Villette, à l'installation d'activités de développement économique

Enfin, la Ville travaille à l’implantation du siège social de la MACIF aux abords de l’Avenue Léopold Ritondale.

Lien utile