Pour répondre aux exigences de la loi Grenelle II, la Commune d’Hyères a rédigé un rapport sur sa situation en matière de développement durable. Ce rapport est l’occasion pour la Ville de mesurer son action au regard des 5 finalités et des 5 éléments de méthode du développement durable.

Face au changement climatique, la Ville d’Hyères a réalisé le bilan de ses émissions de gaz à effet de serre, concernant son patrimoine et ses services. Afin de réduire l’utilisation de la voiture individuelle, la Commune met notamment en place des navettes gratuites reliant le centre-ville à des parkings gratuits en périphérie. De plus, elle accompagne les habitants dans leurs actions et comportements vis-à-vis des économies d’énergie et favorise le recours aux énergies renouvelables. La Commune elle-même a réalisé des travaux en ce sens dans plusieurs écoles.

Pour préserver la biodiversité, la Ville d’Hyères met en œuvre des actions exemplaires pour la protection du littoral, la gestion durable des espaces verts, des déchets et de la ressource en eau. En 2014, la Commune a notamment créé un refuge LPO sur les prairies humides de La Lieurette. A aussi été annoncée la cession de parcelles municipales au Conservatoire du littoral. Soit deux projets majeurs pour la protection des zones humides.

Vue aérienne depuis Porqurolles

En matière de cohésion, la Ville d’Hyères est attentive à créer des liens sociaux et à favoriser la solidarité entre territoires et générations. Les principaux vecteurs de cohésion identifiés par la Commune sont des initiatives positives dans les quartiers prioritaires, la création de logements sociaux qualitatifs, une redynamisation du centre-ville, le développement de l’éducation artistique et culturelle, ainsi que l’insertion professionnelle notamment grâce à des chantiers pour les jeunes en difficulté ou les personnes handicapées. Par ailleurs, des services (comme des aides ménagères), sont proposés par le Centre Communal d’Action Sociale aux personnes âgées, malades ou handicapées.

Hyères veille également à l’épanouissement de tous. Pour cela, la Commune propose de nombreux équipements sportifs, des espaces de loisirs en plein air et des offres sportives privilégiées pour les jeunes et les seniors. De même, une offre culturelle de qualité est accessible à tous grâce au dynamisme des différents services municipaux (Culture, Animation, Médiathèque, Université du Temps Disponible) avec des animations de qualité associant musique, nature, culture et patrimoine sur l’ensemble du territoire. Enfin, la Commune finance plusieurs projets scolaires et extrascolaires pour l’épanouissement des plus jeunes.

C’est pour ces mêmes jeunes générations que la Commune s’engage en faveur d'une production et une consommation durables. En soutenant les circuits courts avec les marchés paysans et en accompagnant le développement d’un tourisme axé sur la nature et la culture, la Ville pose les jalons d’un autre mode de vie, responsable et durable.
En interne, la Commune veille désormais à intégrer des clauses environnementales et sociales dans divers marchés publics.

Photo du Parc Saint-Bernard

Pour favoriser une participation de la population et de tous les acteurs du territoire, la Ville d’Hyères a mis en place des démarches participatives au sein de différents projets. Elle soutient également de nombreux projets associatifs, notamment en faveur de l’environnement.

De plus, la gestion des Salins est un exemple de pilotage stratégique. Ces espaces naturels sensibles font l’objet d’une gouvernance partagée entre la Ville d’Hyères, la Communauté d’agglomération Toulon Provence Méditerranée, le Conservatoire du littoral et le Parc national de Port-Cros.

Le pilotage de la démarche de développement durable de la Ville d’Hyères est enrichi par l’approche transversale adoptée sur certains projets municipaux, tel l’Opération Grand Site de la presqu’île de Giens, ou sur la Charte du Parc national de Port-Cros. Cette approche permet d’intégrer les différents impératifs économiques, sociaux et environnementaux là où une forte concertation est nécessaire.

Par ailleurs, les projets et politiques de développement durable doivent faire l’objet d’une évaluation régulière et objective. Pour cela, la Ville d’Hyères a mené plusieurs évaluations sur le tourisme, les consommations d’énergie ou la gestion des espaces verts. Une évaluation globale des politiques publiques a également été mise en place sous un axe financier.

Enfin, le développement durable étant une démarche d’amélioration continue, la Ville d’Hyères est attentive à diffuser les bonnes pratiques de développement durable. Que ce soit dans le journal municipal, via la diffusion d'une Charte de la propreté ou, par exemple pour ce qui est de l’énergie, via les conseils de l’Espace Info Energie.