Les jardins remarquables

Les 3 grands parcs publics de la ville ont obtenu le label « Jardin Logo jardin remarquableremarquable » .

Ce label a été mis en place grâce aux propositions du Conseil national des Parcs et Jardins, nouvelle institution au sein du Ministère de la Culture et de la Communication.
Il signale aux visiteurs que ces jardins sont d'un niveau remarquable grâce à leur dessin, leurs plantes et leur entretien.


 

Parc Olbius Riquier

Téléchargez la brochure du parc
Avenue Ambroise Thomas
83400 HYERES

Jardin Olbius RiquierPeu de villes ont la fierté de posséder un tel jardin. Il est devenu propriété de la ville d'Hyères, en 1868, grâce à Olbius Hippolyte Antoine Riquier. D’une superficie de 7 ha, à quelques minutes du centre-ville, ce jardin extraordinaire était alors une annexe du jardin d’acclimatation de Paris.

Vous aurez le plaisir de vous promener près de son étang, d'enjamber de petits ponts, d’admirer ses pelouses, ses massifs de fleurs odorants. Outre le jardin botanique avec sa serre exotique, où de nombreux végétaux tropicaux sont présents, vous découvrirez aussi de beaux et curieux oiseaux.

Sur place : jeux, petit train, poney-club, buvette, zoo, manège, tennis. Ouvert tous les jours, entrée gratuite, horaires ci-dessous :

 

Horaires d'ouverture
Mois Ouverture Fermeture Mois Ouverture Fermeture
Janvier 7h30 17h30 Juillet 7h30 20h
Février 7h30 18h Août 7h30 20h
Mars 7h30 19h Septembre 7h30 20h
Avril 7h30 20h Octobre 7h30 19h
Mai 7h30 20h Novembre 7h30 17h30
Juin 7h30 20h Décembre 7h30 17h

 

Parc Saint-Bernard

Montée de Noailles
83400 HYERES

Parc Saint-Bernard Ce parc se situe au pied de la célèbre Villa de Noailles. Un panorama merveilleux s’offre aux visiteurs depuis ce site. La ville s’offre à vos pieds, puis le regard se perd sur la rade et ses îles. Le Vicomte de Noailles, mécène de l’art moderne dans les années 1925-1935 conçut ce parc avec des essences exotiques et méditerranéennes rares. De nos jours, toute l’attention a été portée aux plantes méditerranéennes. Curiosité : le jardin triangulaire de Guevrekian avec son concept cubiste qui fait partie intégrante de la villa.
Ouvert de 8h à 19h. Entrée gratuite.

 

Horaires
Mois Ouverture Fermeture Mois Ouverture Fermeture
Janvier 8h 17h Juillet 8h 19h30
Février 8h 17h Août 8h 19h30
Mars 8h 17h Septembre 8h 19h
Avril 8h 18h30 Octobre 8h 17h
Mai 8h 19h Novembre 8h 17h
Juin 8h 19h30 Décembre 8h 17h

 

Parc Sainte-Claire

Avenue Edith Wharton
83400 HYERES
Tél. : 04.94.12.82.30

 

Jardin du Castel Sainte-Claire 

D’une superficie de 6500 m2, ce jardin est situé sur les hauteurs de la ville et bénéficie d’une vue imprenable. Désormais propriété de la ville, il était autrefois la propriété de la célèbre romancière américaine Edith Warthon.

Ce parc botanique invite à découvrir de nombreuses essences rares subtropicales d’Amérique du Sud et d’Australie.

Ouvert en fonction des expositions.

 



 

Horaires
Mois Ouverture Fermeture Mois Ouverture Fermeture
Janvier 8h 17h30 Juillet 8h

19h

Février 8h 17h30 Août 8h 19h
Mars 8h 17h30 Septembre 8h 18h
Avril 8h 18h Octobre 8h 18h
Mai 8h 18h Novembre 8h 17h30
Juin 8h 19h Décembre 8h 17h30

 

Les parcs

Square Stalingrad

Avenue Gallieni & Avenue Jacques Pillement
83400 HYERES
Ouvert de 7h à 19h

La fontaine Retombadou ou des Tombadoux, installée du côté Gallieni, rue Sainte-Anne, et aujourd'hui disparue, était la plus ancienne de la place. Cela est attestée par une facture datée de… 1785 à régler à Joseph Blaise pour ses pavés. À l’époque, elle était alimentée par l’eau du Béal. Une autre archive de 1830 témoigne de la réparation de cette fontaine, avec la pose d’une tête en marbre et d’une nouvelle conque en pierres de taille de Tournil.

En 1823, le sieur Giraud établit un lavoir à blé au bord du canal des moulins, dans la propriété du jardin des Récollets qu’il possédait. L’utilité de ce lavoir (seul et unique qui existait alors à Hyères) fut généralement appréciée. La fontaine du Noviciat remplaça, en 1891, un abreuvoir de pierre alimenté alors par le Béal et construit en 1850, à côté du pont du canal du vieux chemin de Toulon.

jardin stalingradLe célèbre obélisque fut, lui, élevé sur la place en 1832, en l’honneur du baron Stulz et de son vivant. Le monument témoigne de la reconnaissance des habitants d'Hyères pour les services qu’il avait rendus au pays. L'obélisque fut réalisé par M. Roux, à Toulon, en pierres de taille de Cassis.

Vers 1860, on lui adjoignit une fontaine où coulait l’eau potable de Costebelle et qui, de nos jours, a été supprimée (conque et gueulard). On peut cependant observer, côté nord, un ajout de pierre, témoin de sa forme. Quant au jardin, aujourd'hui square Stalingrad, son plan est tracé dès 1860, avec celui de la place des palmiers, des escaliers et avec une intégration du Béal. À partir de 1865, le terrain est acheté pour y implanter le square.

En juin 1877, naît le projet d'une place des palmiers avec un kiosque à musique, un jardin en contrebas et un Béal recouvert. C’est en effet, avec l’extension progressive de la ville que le Béal sera petit à petit recouvert pour l'être aujourd’hui en totalité. En 1882, le kiosque et le bassin sont réalisés.

Ce dernier, avec deux rocailles à vasques, des rocailles à glaçons (stalactites) et des têtes de lion en ciment pour jets d’eau, dans la grande niche, est directement adossé au Béal qui l’alimente.

Le Jardin d'Orient

Avenue du Général Mangin
83400 HYERES
Ouvert de 7h à 19h

 

Le Jardin de l'Hôtel de Ville

jardin sud Hotel de VilleAvenue du Maréchal Lyautey
83400 HYERES
Ouvert de 7h à 19h

 

 

 

 

 

 

Le jardin économe en eau

Le long de la voie Olbia est expérimenté un jardin économe en eau qui obtient un succès remarquable.

L'architecture du terrain a été entièrement modifiée et la création de puisards remplis de cailloux a servi à la formation de grosses réserves d'eau, répartie ensuite sur un grand champ d'épandage (le contraire du drainage). Une transformation d'infrastructure assez importante qui descend à 70 cm de profondeur. La révolution concerne également l'arrosage.

La Ville d'Hyères utilise sur ce site un système d'irrigation programmé. Grâce à un dispositif de sondage et de contrôle australien dernier cri, il est désormais possible de connaître le nombre de litres d'eau présents dans différentes profondeurs de la terre et d'analyser le comportement des plantes. L'arrosage ne dépend plus des évaporations potentielles, de la pluie ou du mistral, mais se déclenche en fonction de la quantité d'eau dans le sol.

Jardin économe en eau de la voie OlbiaTout est fait pour récupérer la moindre goutte, jusqu'à l'installation d'une couverture minérale (la pouzzolane associée à des galets). Ainsi, toute humidité captée est restituée aux plantes : une oasis pour ces espèces endémiques.