Accueil>Cadre de vie>Environnement, développement durable

Hyères, ville au capital naturel exceptionnel

En quelques chiffres :

  • 83 % d’espaces naturels et agricoles
  • 40 Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique
  • 4 zones de protection Natura 2000
  • 3 sites naturels classés
  • 1 Parc National
  • 1 Opération Grand Site
  • 460 espèces animales
  • 1 875 espèces végétales

 
Grâce à un patrimoine naturel exceptionnel, Hyères est l’une des communes de France les plus riches en matière de biodiversité. Au cœur du pourtour méditerranéen, la presqu’île de Giens, la rade et les îles d’Hyères abritent une grande variété de milieux terrestres et marins, ainsi qu’une faune et une flore remarquables. Porte d’entrée du massif des Maures, la commune possède aussi des forêts riches et diversifiées.

Le territoire communal dispose sur les îles de Porquerolles et Port-Cros de l’un des dix parcs nationaux français, reconnaissance d’un patrimoine naturel, culturel et paysager d’exception. De plus, la rade et les îles d’Hyères sont incluent dans le sanctuaire Pelagos, espace maritime pour la protection des mammifères marins qui fréquentent régulièrement les côtes.

La richesse de la commune est reconnue au niveau européen dans le cadre du réseau Natura 2000, du fait de la présence d’une quarantaine d’habitats naturels d’intérêt communautaire, dont six prioritaires en raison de leur extrême rareté.

Pour préserver ses paysages et ses milieux naturels terrestres, la Ville a confié au Conservatoire du littoral plus de 11 % de son territoire, dont les célèbres salins d’Hyères, qui constituent les zones humides les plus remarquables du littoral varois.

Consciente de cette richesse, la Ville s’est engagée dans une Opération Grand Site, afin de mettre en œuvre un projet concerté de restauration, de préservation et de mise en valeur de la presqu’île de Giens. Plusieurs actions seront engagées dès 2016 : la définition d’un plan de mobilité durable, la valorisation des points d’intérêt du Grand Site et l’élaboration de plans de gestion pour les espaces naturels, dont les zones humides de La Lieurette et du Pousset. La mise en œuvre de ces actions et la gestion exemplaire de la presqu’île de Giens permettront à la Ville de prétendre à l’obtention du label « Grand Site de France ».

Afin d’intégrer son action dans le long terme, la Ville a également lancé un Plan Climat Air Energie Territorial, projet de développement durable et de conduite du changement au sein de la collectivité et sur le territoire. Cette démarche permettra de fixer des objectifs stratégiques et opérationnels afin d’améliorer l’efficacité énergétique de la commune et de lutter à son échelle contre le changement climatique.